Accueil d'auteur - Isabelle Simler

Dans un premier temps, les élèves se sont rendu à la médiathèque où Isabelle les attendait pour leur présenter son travail et répondre à leurs questions.

Elle a présenté sa technique, composée d'une multitude de petits traits, permettant d'apporter de la matière et du volume au dessin, mais qui nécessite beaucoup d'observation, d'analyse et de travail en amont sur les animaux dans leur milieu/habitat naturel.

 

Puis, Isabelle a présenté les trois étapes de réalisation qu'elle suit pour chacun de ses livres.  Pour elle, la réalisation d'un album prend beaucoup de temps, en moyenne 2 à 3 mois. Cela nécessite énormément de travail et d'entrainement.

 

Son maître mot "s'entrainer chaque jour, faire et refaire sans jamais se décourager !".

 

Dans un second temps, les élèves sont retournés à l'école où Isabelle, armée de sa palette de crayons de couleur, a dessiné des modèles d'animaux marins. Puis les élèves, ont pu à leur tour se mettre dans la peau d'Isabelle, en utilisant sa technique pour réaliser un dessin composé des animaux marins de leur choix.

 

Par la suite, les dessins des élèves seront exposés dans le hall de la médiathèque, lorsque celle-ci attaquera son nouveau projet sur le thème de l'eau.

Cette rencontre a été financée par la Communauté d'agglomération du Puy et organisée par le réseau des bibliothèques de l'Emblavez.



Accueil d'auteur - Frédérick Mansot

Les élèves de l’école Germaine Tillion ont rencontré un illustrateur. Grâce au réseau des bibliothèques de l’Emblavez, les élèves de CE1 et CE2 de l’école publique Germaine-Tillion ont eu la chance de rencontrer Frédérick Mansot, illustrateur lyonnais de littérature jeunesse. Au cours de l’après-midi, accompagné de bénévoles de la médiathèque rosièroise, Frérérick Mansot a présenté son travail. Les élèves ont pu découvrir les crayonnés, les planches colorées de l’artiste avant de se lancer eux-mêmes dans une production artistique. Ils ont réalisé une peinture sur un carton habillé de tissu. C’est là toute la particularité du travail de l’illustrateur : peindre sur du tissu en utilisant les imprimés et préservant les motifs dans la peinture réalisée.

 

L’après-midi s’est terminé par une séance de dédicaces.



La forêt _ visite de la scierie Maurin

C’est dans le cadre des animations proposées par le réseau des bibliothèques de l’Emblavez sur le thème de la forêt, qu’une trentaine de personnes ont été accueillies par la famille Maurin sur son lieu de travail.

 

Chantal Hoyek, présidente de l’association de gestion de la médiathèque rosièroise a accueilli les visiteurs qui avaient répondu à cette invitation en remerciant Luc Maurin d’ouvrir les portes de sa scierie.

La visite a débuté par un exposé de Philippe Meyzonnet, vice-président de la Communauté d’agglomération du Puy-en-Velay délégué à la forêt et à la ruralité. Consciente des enjeux liés à cette ressource, l’Agglo agit auprès des communes et des professionnels pour le développement de la filière forêt-bois.

La valorisation de cette ressource locale, présente essentiellement au nord du territoire, est un des grands enjeux du développement économique. Pour accompagner les communes et les entreprises dans leurs choix et leurs démarches, le service du développement économique a été missionné pour le soutien à la filière forêt-bois.

 

Au début de la visite, Luc Maurin est revenu sur l’historique de cette entreprise familiale puisqu’elle a été créée par son grand-père Jean dans les années cinquante, puis reprise par son père Jean-Paul qui lui a passé la main en 2019.

Depuis trois générations cette entreprise est donc installée à Rosières. Elle emploie trois salariés. Elle est spécialisée dans le sciage des résineux en privilégiant les circuits courts et en promouvant la gestion durable de la forêt. Outre le bois destiné à la construction, l’entreprise valorise au maximum les déchets de sa production (sciure, chutes), pour le bois énergie destiné aux chaufferies collectives.

Les visiteurs ont apprécié cette visite au cours de laquelle ils ont pu assister à la mise en route de plusieurs machines et au sciage de plusieurs billes de douglas.

 

Cette visite met fin à toute une série d’animations qui ont été mises en place à Rosières, tout au long de ce mois d’octobre, sur le thème de la forêt.



Ateliers créatifs

Le programme du mois d’octobre, sur le thème de la forêt, s'est poursuivit avec des ateliers créatifs pour les enfants. Lors de ces quatre mercredis les bénévoles et l’animatrice se sont mobilisés pour encadrer des après-midi créatives « La forêt du bout des doigts ». Une dizaine d’enfants entourés de leurs parents ont pu fabriquer des animaux en origami, un serpent magique de toutes les couleurs, du slime, et une paille personnalisée à tête d'animal.



Déambulation en forêt

Samedi 7 octobre, musiques et textes ont résonné dans la forêt du mont Loségal à 1.100 m d’altitude. Une douzaine de personnes avaient répondu à l’invitation des bénévoles de la médiathèque rosièroise pour une déambulation agrémentée de lectures à voix haute et d’intermèdes musicaux au saxophone.

Diversité des textes

 

Poèmes de Robert Desnos, Jacques Prévert, Paul Valéry, textes de Jean Giono, d’Anton Tchekhov ou Bertrand Fichou, conte de la Haute-Loire ont jalonné la balade.

 

La diversité des textes permettait à chacun d’entrer en déambulation et d’apprécier les morceaux de saxophone interprétés par Frederike Luers : Chostakovitch, Louis Amstrong.

 

En fin de déambulation dans une petite clairière, bénévoles et participants ont pu échanger en toute tranquillité. Une belle animation proposée dans le cadre du programme du réseau des bibliothèques de l’Emblavez.



Création collective

Dans le cadre des animations autour de la forêt organisées par le réseau des bibliothèques de l’Emblavez, l’artiste rosièroise Friederike Lüers avait invité enfants et adultes dans son atelier, samedi 30 septembre, pour participer à une création collective.

Avec des branches, des écorces et des matériaux de récupération, l’objectif était de réaliser des constructions en reliant tous ces éléments avec des nœuds. Tout le long de cet après-midi, chacun s’est pris à ce jeu de construction en y ajoutant des décorations avec des tissages de fils et différents nœuds.

Une belle animation proposée dans le cadre du programme du réseau des bibliothèques de l’Emblavez.



Accueil d'auteur - Audrey Calleja

Au mois de juin sept classes de l'Emblavez ont rencontré Audrey Calleja. Autrice et illustratrice depuis 2008, elle habite à Mâcon et conjugue son travail d’artiste avec celui de professeur de dessin et d'arts graphiques dans une école lyonnaise.

Le plus souvent Audrey illustre les textes proposés par ses éditeurs mais elle a aussi signé quelques très beaux livres comme "Contes du bout des doigts" hélas épuisé, "Adèle mortadelle" ou "27 premières". Des livres forts qui abordent comme dans "Adèle Mortadelle"  la séparation, l'incompréhension au sein du couple, la famille recomposé, les dessins en vrac évoquent le chaos dans la tête de l'enfant, puis vient l'apaisement.

 

Les livres d'Audrey sont à la fois sérieux et légers, sa palette de couleur est douce et précise.

Audrey laisse volontiers du blanc pour ne pas alourdir le dessin et pour laisser à l'enfant sa part d'imagination. Elle dessine aux crayons de couleurs puis travaille sur une palette graphique, elle utilise les collages, l'encre ou les feutres.Elle dessine l'enfance, le rêve, l'imaginaire, les petits animaux, le monde du jardin.
Elle participe aussi à des collections enfantines comme aux éditions de La Martinière "Je m'endors comme...un faon" "Je m'endors comme... un ourson" "Je me concentre comme Léni le ouistiti" ou chez Casterman la collection "Les petites étapes de ma grande vie".
Dans chaque classe Audrey a pu échanger avec les élèves, montrer quelques dessins originaux, expliquer de façon simple comment naît un livre. Un atelier a permis à chacun de participer à une grande fresque collective ou à la création d'une belle image en suivant des consignes précises. Le résultat en a surpris plus d'un.
Tous les enseignants avaient préparé avec soin la venue de l'auteure et les équipes de bibliothécaires bénévoles ou salariées avaient assuré la préparation en amont, le prêt de livres de l'artiste, les aspects pratiques.
Merci à toutes les équipes.

Merci à Monique qui a hébergé Audrey du lundi au vendredi.

 

Il s’agit d’une action organisée par le réseau des bibliothèques de l'Emblavez, portée par les équipes bénévoles ou professionnelles et financée par l’agglomération du Puy-en-Velay.



Journée mondiale de l'environnement-Les abeilles

La médiathèque s'interroge sur un monde sans abeilles. Avec 48 heures d'avance par rapport à la date officielle, les bénévoles de la médiathèque se sont mobilisés dans le cadre de la Journée mondiale de l'environnement.

 

Le monde de demain sans abeilles, était le thème de cette journée organisée samedi 3 juin. « Partout dans le monde les abeilles sont menacées, chaque jour des millions d'entre elles meurent », dénoncent les organisateurs.

 

Les visiteurs ont abordé ce problème avec deux apiculteurs locaux, René Chapat et Pierre Marcon, qui ont exposé leur matériel : ruches, vareuses, cadres, extracteur, une manière d'expliquer de façon concrète leur activité. Une dégustation de leur miel était proposé.

Les échanges ont permis d'aborder tous les problèmes qu'ils rencontrent et en particulier celui des pesticides et celui du frelon asiatique, bien présent sur le secteur de Rosières.

En soirée la projection du film documentaire Une terre sans abeilles a permis de prolonger le débat sur la menace qui pèse sur les abeilles et sur les réponses à apporter pour envisager le monde de demain. Surtout avec du miel et le travail quotidien que font les abeilles pour la biodiversité.



Conférence avec René Dupuy

Dans le cadre du printemps des poètes, des Rosiérois ont passé une journée à la médiathèque pour assister à différentes animations dont une conférence.

Samedi 25 mars, les bénévoles de la médiathèque rosièroise avaient un programme chargé puisque dès le matin, dans le cadre du Printemps des poètes, une animation était proposée sur le thème des frontières.

Les rosièrois devaient présenter un laissez-passer pour franchir l’entrée du marché hebdomadaire sur la Place Jeanne d’Arc ou pour pénétrer dans le hall de la mairie.

Pour cela il fallait répondre par écrit à la question : « à quoi vous fait penser le mot frontière ? ». De toute évidence les réponses ont été satisfaisantes puisqu’à chaque fois, les deux frontières se sont ouvertes !

Évolution de l’enseignement

 

En fin d’après-midi les bénévoles de la médiathèque ont accueilli René Dupuy, pour une conférence sur Les filles à l’école en Haute-Loire du XIX e  siècle à 1970 . Au travers des différents textes qui ont régi l’école, on pense ici aux lois Guizot, Falloux ou encore Ferry, René Dupuy s’est attaché à montrer l’évolution de l’enseignement en France et en Haute-Loire pour les filles.

 

 

Et à partir de quatre questions, il a pu mettre en évidence les spécificités de la scolarisation des filles dans le contexte particulier de la Haute-Loire : Faut-il instruire les filles ? À qui confier cette éducation : à l’Église ou à l’État laïque ? Faut-il séparer filles et garçons ou instaurer la mixité scolaire ? Peut-on enseigner les mêmes contenus aux filles qu’aux garçons ?

 

 

Ce sujet a trouvé un écho auprès d’un public de tout âge qui, forcément, ne le voit pas de la même manière. Certains se souviennent des écoles de garçons et des écoles de filles alors que les plus jeunes n’imaginent même pas cette séparation. De plus, pour l’éducation des filles, le principal fut très longtemps de leur apprendre comment tenir une maison et un foyer sans s’intéresser, par exemple, aux sciences.



"Féminins singuliers" Lectures

Une quinzaine de personnes étaient présentes pour des lectures "Féminins singuliers", animation offerte par la médiathèque départementale. C'est avec une grande émotion que nous avons entendu les textes de : Annie Ernaux, Fabienne Jacob et Brigitte Giraud, lus par les comédiennes de la Cie Lectures à la carte, Anne Gaydier et Monique Jouvancy.

Ce sont quelques parcours, quelques regards d’écrivaines sur leurs rapports avec le masculin. Comment s’affranchir du formatage de l’enfance, comment devenir ?

C’est une avancée discontinue, chaotique et complexe qui se fait jour dans ces écritures savoureuses, singulières, autour du féminin
singulier...

 

 

 

Nous avons, avec plaisir, partager ces paroles de femmes et échanger avec les comédiennes à l’issue de la représentation autour d'un pot offert par la médiathèque.



Spectacle "Vivarium"

Un seul en scène absolument inoubliable qui tient par la force d’un texte à la fois mystérieux et profond et par une interprétation parfaite. Vivarium c’est d’abord un homme qui entre en scène portant sur le dos un costume gris démodé et sur les épaules un fardeau de solitude. Pendant quelques minutes il y a un léger malaise, un peu comme s’il était nécessaire pour Fred de surprendre d’emblée.

 

Et puis doucement, à la force d’un corps en mouvement, d’un visage mobile, d’une voix enjouée, nerveuse ou dépitée, on abandonne nos jugements faciles et on se prend à ressentir de la tendresse pour Mr Cousin.

Vivarium, c’est l’histoire d’un homme, un employé modèle qui a ramené un serpent python d’un voyage organisé en Afrique. De retour dans son appartement il est confronté à la difficulté de vivre.

C’est l’histoire d’un homme qui s’entoure d’illusions, s’entortille dans des pensées tarabiscotées et interprète naïvement les faits et gestes de mademoiselle Dreyfus.

C’est un long monologue où l’auteur évoque avec une rare sincérité la question du besoin affectif des hommes. Un texte où l’on reconnaît au détour d’une phrase, d’un silence, d’un mot en suspension, nos propres désarrois ou nos exils intérieurs. Et c’est bien là, toute la force de ce texte, nous interpeller, nous toucher au plus vif, sous couvert d’étrangeté et de comique.

Une quarantaine de personnes s’étaient déplacées ce soir là à Rosières, parmi lesquelles cinq ou six adolescents. Pendant 1h20 le public est resté concentré, uni autour de ce singulier personnage. Et chacun a pu toucher du doigt l’âme sensible d’un auteur et de son interprète.

 

Elisabeth Cultien pour le réseau des bibliothèques de l'Emblavez



Découverte photograqhique du monde souterrain

Photographe professionnel, passionné de spéléologie, Rémi Flament explore avec son groupe spéléo, canyon du Velay, le milieu souterrain en Auvergne-Rhône-Alpes, mais aussi dans toute la France et parfois à l’étranger.

Rémi Flament maîtrise le sujet, et nous a fait découvrir des sites exceptionnels et fantastiques, fruits de défis sportifs et d’esprit d’équipe dans les abîmes sombres de la terre.

Une salle comble. Des images inoubliables.

 



Atelier leporello avec Marion Janin

Chaque participant a réalisé un petit livre personnel dans une bande de papier pliée qui forme ainsi un accordéon.

 

Le livre est à la fois lisible déplié, ce qui donne une grande image de paysage, et plié, de page à page, où chaque double page présente une scène du voyage.

 

 

 

Organisé par la Communauté d'Agglomération du Puy-en-Velay et le Réseau des Bibliothèques de l'Emblavez.

 



Conter la différence

L'animation qui s'est déroulée à la médiathèque le mercredi 7 septembre à 15 h, dans le cadre d'un projet intitulé "Conter la différence" avec Géraldine Maurin et Fred Lavial a rencontré un vif succès. Le déroulement de la journée était le suivant :

 

Public concerné : résidents de l'ESAT et enfants du centre de loisirs.

 

En préambule, Fred Lavial a exposé ce qu'est la discipline du théâtre de papier et a illustré son propos en racontant le "Petit chaperon rouge" en théâtre de papier.

15h : Géraldine Maurin a présenté l'album "La vieille Chéchette" de Louise Michel.

15h15 : Discussion sur le regard, la manière dont on envisage la différence liée au handicap, à la marginalité, à l'inadaptation, au grand âge...

15h45-16h45 : atelier "fabrication de papier".

 



Fête de la musique

A l'occasion de la journée portes ouvertes de l'école de musique du site Vorey/Rosières, la médiathèque a accueilli la classe de Tuba de Loïc Mortimore et la classe de trombone de Boris Lebas (Ensembles Tuba et Trombones Amazing grace avec les élèves de cornemuse de Fabrice Goupil).

 

Organisée par l'Ateliers des Arts de l'Agglomération du Puy en Velay.



Spectacles enfants

Jeudi 19 mai, la médiathèque a offert deux spectacles à tous les élèves de Rosières.

 

Yanourb le Fouch

Cie La malle en Cartoon

 

Écumer les 7 mers et les 5 océans aux commandes d'un trois mats, à la recherche de l'Ile au Crâne.

Braver les tempêtes, combattre le Kraken, tout en entamant un chant de marins le sabre à la main ...

TOUT SIMPLEMENT, JOUER AU PIRATE !!!

 

Ces rêves d'aventures deviennent possibles avec « Yanourb Le Fouch - Le spectacle dont VOUS êtes le Héros !!! »

 

Reposant entièrement sur l’interactivité, ce spectacle met en scène 4 jeunes comédien-ne-s interprétant sous la fougueuse du metteur en scène les personnages colorés de cette histoire rocambolesque.

 

Agrémentée de références littéraires, cinématographiques et légendaires, l’aventure est palpitante et farfelue.

Et demain tu grandiras

Cie poudre d'esperluette

 

Trois p’tites notes fredonnées, un enfant apparaît, nu comme un ver et curieux comme tout.

 

Sur le chemin qui s’ouvre à lui pour grandir, il aura à vivre et traverser bien des émotions...peur, tristesse, colère, sérénité et joie.

Ritournelles, pas de danse et tendresse l’accompagneront dans ce parcours initiatique.

 

Un spectacle poétique, chanté avec violoncelle et marionnette.



Accueil d'auteur-Natali Fortier

Les 19 et 20 mai, Natali Fortier a rencontré 4 classes à Lavoûte, Rosières et Vorey.

 

Natali Fortier, de nationalité franco-canadienne est née en 1959 à Houston, aux Etats-Unis. Elle vit et peint en France, à Chalette-sur-Loing. Elle a fait ses études d’abord à l’Atelier Saint-Jacques à Québec, puis à l’Academy of Art de San Francisco et enfin à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris.

Natali a d’abord dessiné pour la presse, ses œuvres ont été exposées en France et à l’étranger et elle a à son actif plus de cinquante albums.

Depuis Lili Plume elle écrit et dessine. Elle expérimente et explore les matières, elle utilise le pastel, le crayon, la peinture mais aussi le bois, la terre et les cailloux. Son monde est multiforme, son imaginaire sans limites.

Les petites filles de Natali sont souvent prêtes à s’envoler, ses enfants marchent pieds-nus, ils sont à la fois délurés et fragiles. Ses arbres sont tantôt inquiétants, tantôt accueillants. Son monde est peuplé de monstres souriants ou grimaçants. Il y a des oiseaux et des fleurs, des robes chapiteaux et des ours gentils. On a parfois l’impression que certains dessins surgissent d’un rêve. La palette des couleurs de Natali est riche et somptueuse. Elle ne se refuse rien, s’amuse avec les verts, mélange et triture, elle joue et entraîne le lecteur dans une danse poétique.

 

Elle sait partager son envie de créer. Les quatre ateliers ont été des moments magiques. En s’inspirant de son très bel album 1, 2, 3, Volez ! Paru Chez Albin Michel en 2019 les élèves des plus petits aux plus grands ont imaginé chacun un oiseau. La ligne d’un bec tracé au tableau a donné naissance à de superbes volatiles. Au jeu des formes et des couleurs tout le monde a pris du plaisir.

 

A partir de son album Pourvu que l’on danse comme un jour de chance, paru au Rouergue en avril 2022, l’artiste a proposé aux élèves de l’école publique de Rosières un atelier à partir de cailloux.

 

 

Il s’agit d’une action organisée par le réseau des bibliothèques de l'Emblavez, portée par les équipes bénévoles ou professionnelles et financée par l’agglomération du Puy-en-Velay.



10 ans de la médiathèque

Le samedi 2 avril, la Médiathèque a fêté ses 10 ans.
Quels que soient les territoires, il est capital de conserver des lieux culturels et des expressions différenciées d’art vivant. La Médiathèque de Rosières en est un, grâce à l’engagement des municipalités successives, des bénévoles, des partenaires et bien entendu grâce à vous, adhérents.

Nous adressons donc à tous un grand merci pour vos encouragements, votre participation, vos idées, votre soutien et votre présence lors des 10 ans de la Médiathèque.



Rencontre avec Jean-Marie Galey et Térésa Ovidio

Un moment de plaisir !
La rencontre avec les comédiens, Teresa Ovidio et Jean Marie Galey, qui vont présenter le jeudi 3 mars au théâtre du Puy « Camus-Casares, une géographie amoureuse » a été un beau moment de plaisir, de sérieux et de rires aussi.
La présentation , depuis l’histoire de l’écriture du spectacle  reprenant les écrits d’ Albert Camus contenus dans les Carnets et les Lettres échangées avec Casares jusqu’au travail de mise en scène, a permis aux personnes présentes de partager, de vivre, de ressentir le cheminement de création.


Accueil d'auteur - Oriane Lassus

Les élèves de CE1-CE2 des deux écoles de la commune ont rencontré l'autrice et illustratrice de bandes dessinées Oriane Lassus le jeudi 21 octobre. Après avoir expliqué comment elle avait réalisé sa BD "Les gardiennes du grenier", Oriane a invité les élèves à fabriquer leur propre chauve-souris.

Projet organisé par la médiathèque de Vorey.



Atelier Origami

 

C'est dans une ambiance studieuse, détendue et intergénérationnelle que se sont déroulés les ateliers. Il faut dire que Christiane connait son sujet et qu'elle est à la fois très attentive à la progression de chacun et très pédagogue.

 

Cet art du pliage nous vient de Chine mais ce sont des moines bouddhistes qui l'ont introduit au japon. .
A l'époque de son introduction le papier était rare et précieux on ne l'utilisait que pour les grandes cérémonies et par exemple pour décorer les tables lors de fêtes religieuses
Peu à peu l'origami s'est popularisé, il est considéré comme un porte bonheur. Certaines figures nous touchent plus particulièrement comme la grue symbole de paix et de longévité. Une légende dit que quiconque plie 1000 grues verra son vœu exaucé. En Europe aussi l'art du pliage s'est répandu aux environs du XVIIIème siècle on appelait les motifs "amusettes de papier".
Projet financé par la communauté d'agglomération du Puy.
Pendant la première semaine des vacances d’automne les bibliothèque ont reçu Christiane Pauzon  pour des ateliers origami.
Six rendez-vous dans six bibliothèques du territoire.


Lectures à voix haute des fables de Jean de la Fontaine

Samedi 19 juin à 11h a eu lieu ce que l'on appelle à la médiathèque de Rosières "l’apéritif littéraire".

Cette animation, suspendue quelques temps, a repris cette année sur la place Jeanne d'Arc, le jour du marché.

Les lectrices ont lu des Fables de Jean de la Fontaine dont on fête cette année l'anniversaire des 400 ans de sa naissance.

Les bénévoles de la médiathèque ont tenu  à marquer le coup !



Accueil d'auteur-Nadia Coste

L'agglomération du Puy et le réseau des bibliothèques de l'Emblavez ont organisé la venue de quatre auteurs dans les écoles et bibliothèques de l'Emblavez.

Judith Chomel : cycle 2 à St Vincent, Malrevers,  et CE/CP à Vorey.

Nadia Coste : cycle 3 à St-Etienne-Lardeyrol et à Rosières.

Fabienne Cinquin : Lavoûte-sur-Loire, Roche-en-Régnier, St-Pierre du Champ et Chamalières.

Julie Colombet : Beaulieu.



Expo-Enquête policière

Quelques familles sont venues découvrir à la médiathèque une expo-enquête policière intitulée "Qui a refroidi Lemaure ?", prêtée par la médiathèque départementale de la Loire.

 

Cette aventure interactive (tablettes fournies par la médiathèque) invite à entrer dans une fiction pour en devenir l'un des protagonistes.

 

Une expérience d'un nouveau genre vécue en solo (à partir de 13 ans), en tandem, en famille (à partir de 11 ans)... d'une durée d'une heure environ.



CREATION LAND ART

Samedi 28 octobre, nous avons organisé un atelier Land'art. Créer et jouer avec la nature. Merci à tous les participants !



LAND ART

Au mois de mars, confinement oblige, ajouté à une météo estivale, nous avons proposé une activité Land Art auprès de nos adhérents. Chacun, dans son jardin, a pris des photos de ses réalisations. Merci à tous pour votre participation ! Vos photos seront exposées du 15 octobre au 15 novembre 2020 !