Rencontre avec un auteur-Laëtitia bourgeois

Laetitia, docteur en histoire médiévale, est venue présenter son dernier livre : «Mort noire», sorti au printemps 2022.

 

C'est pendant la période de confinement que lui vient l’idée d’évoquer une autre pandémie : la peste.

En 1348, la peste sévit au Puy en Velay, décimant la moitié de la population, et récidive en 1361 de façon moins virulente. C’est cette année-là qu’elle choisit de situer son intrigue policière sur fond d’histoires d’amour.

Cette rencontre a donné lieu à des échanges intéressants et variés.

Sur le roman lui-même, son contenu met à jour intolérances et préjugés (sujets malheureusement toujours d'actualité).

Nous avons aussi découvert le quotidien et les techniques de son travail de romancière, ses choix de style, les différentes étapes de construction du récit.

Ses connaissances pointues sur le Moyen Age nous ont embarqué dans un passé souvent mal connu et passionnant.

Ces échanges fructueux ont été suivis d’un temps de partage convivial autour d’un buffet.

 

Merci à Laetitia d'avoir accepté l'invitation de la bibliothèque de Lavoûte.



Accueil d'auteur - Natali Fortier

Les 19 et 20 mai, Natali Fortier a rencontré 4 classes à Lavoûte, Rosières et Vorey.

 

Natali Fortier, de nationalité franco-canadienne est née en 1959 à Houston, aux Etats-Unis. Elle vit et peint en France, à Chalette-sur-Loing. Elle a fait ses études d’abord à l’Atelier Saint-Jacques à Québec, puis à l’Academy of Art de San Francisco et enfin à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris.

 

Natali a d’abord dessiné pour la presse, ses œuvres ont été exposées en France et à l’étranger et elle a à son actif plus de cinquante albums. Depuis Lili Plume elle écrit et dessine. Elle expérimente et explore les matières, elle utilise le pastel, le crayon, la peinture mais aussi le bois, la terre et les cailloux. Son monde est multiforme, son imaginaire sans limites. Les petites filles de Natali sont souvent prêtes à s’envoler, ses enfants marchent pieds-nus, ils sont à la fois délurés et fragiles. Ses arbres sont tantôt inquiétants, tantôt accueillants. Son monde est peuplé de monstres souriants ou grimaçants. Il y a des oiseaux et des fleurs, des robes chapiteaux et des ours gentils. On a parfois l’impression que certains dessins surgissent d’un rêve. La palette des couleurs de Natali est riche et somptueuse. Elle ne se refuse rien, s’amuse avec les verts, mélange et triture, elle joue et entraîne le lecteur dans une danse poétique.

Elle sait partager son envie de créer. Les quatre ateliers ont été des moments magiques. En s’inspirant de son très bel album 1, 2, 3, Volez ! Paru Chez Albin Michel en 2019 les élèves des plus petits aux plus grands ont imaginé chacun un oiseau. La ligne d’un bec tracé au tableau a donné naissance à de superbes volatiles. Au jeu des formes et des couleurs tout le monde a pris du plaisir.

 

A partir de son album Pourvu que l’on danse comme un jour de chance, paru au Rouergue en avril 2022, l’artiste a proposé aux élèves de l’école publique de Rosières un atelier à partir de cailloux.

 

 

Il s’agit d’une action organisée par le réseau des bibliothèques de l'Emblavez, portée par les équipes bénévoles ou professionnelles et financée par l’agglomération du Puy-en-Velay.

 



Drôle de sorcières

Ce vendredi, 1er avril, tous les enfants de l’école de Lavoûte étaient conviés à se rendre à la salle polyvalente pour découvrir l’antre de la sorcière.

C’est Hélène Rémond de la compagnie "Le chant des Lignes" qui les attendait pour un spectacle théâtralisé à partir de deux albums jeunesse : «Une conférence d’Hélène Cassicadou» de Christian Bobin et Saraï Delfendahl et «Pourquoi Violette est devenue sorcière» de Solotareff et Nadja.

«En ce moment, vous êtes en train de devenir une petite sorcière, et à la fin du livre, vous me ressemblerez complètement et porterez mon nom !». Après cette mise en garde, les enfants sont entrés dans un monde imaginaire, gai et insouciant.

Ils ont particulièrement apprécié la préparation de la recette magique concoctée dans un immense chaudron.

Ce spectacle proposé par la bibliothèque a été offert par la municipalité de Lavoûte.



Accueil scolaire

Le 8 mars, la classe de maternelle a été accueillie à la bibliothèque de Lavoûte.

 

Les thèmes abordés étaient : le loup, et les peurs quand on s'endort.

 

Monique a lu aux enfants : "Debout le loup !" d'Isabelle Bonameau ainsi que : “Billy se bile” d'Anthony Browne.



Atelier Origami

C'est dans une ambiance studieuse, détendue et intergénérationnelle que se sont déroulés les ateliers. Il faut dire que Christiane connait son sujet et qu'elle est à la fois très attentive à la progression de chacun et très pédagogue.

Cet art du pliage nous vient de Chine mais ce sont des moines bouddhistes qui l'ont introduit au japon.

A l'époque de son introduction le papier était rare et précieux on ne l'utilisait que pour les grandes cérémonies et par exemple pour décorer les tables lors de fêtes religieuses.

Peu à peu l'origami s'est popularisé, il est considéré comme un porte bonheur. Certaines figures nous touchent plus particulièrement comme la grue symbole de paix et de longévité. Une légende dit que quiconque plie 1000 grues verra son vœu exaucé. En Europe aussi l'art du pliage s'est répandu aux environs du XVIIIème siècle on appelait les motifs "amusettes de papier".

 

Projet financé par la communauté d'agglomération du Puy.

 

 

Six rendez-vous dans six bibliothèques du territoire.



Conte en plein air

Qui a peur de Baba Yaga par Magda Lena Gorska
Vassilissa a huit ans quand sa mère meure. Dans la maison dirigée désormais par sa marâtre il ne lui reste de sa maman qu’une petite poupée. Chaque soir en secret, la petite fille donne à manger à sa poupée et lui demande conseil. Ainsi, jours après jours, malgré tout le travaille dont la marâtre l’accable, Vassilissa devient de plus en plus belle et éveillée. Mais une nuit la jeune fille devra partir dans la forêt profonde demander le feu à Baba-Yaga jambe d’os, une terrifiante sorcière…
Magda a joué de sa voix tantôt rude et sèche comme celle de la sorcière, tantôt cristalline comme celle de Vassilissa. Elle nous a fait voyager avec le charme de son accent, de ses chansons et de ses musiques slaves.
Dans le décor idyllique et reposant du bord de Loire le public familial rassemblé de jour là a passé un très beau moment.
Une histoire pleine de magie, de rebondissements, de frayeurs et de grands éclats de rire où notre héroïne trace son chemin vers la Lumière. Une conteuse qui nous fait voyager avec le charme de son accent, de ses chansons et de sa musique slaves.
Partenariat agglo du Puy, festival Nuit de rêve et association Konsl'diz


Accueil d'auteur-Fabienne Cinquin

L'agglomération du Puy et le réseau des bibliothèques de l'Emblavez ont organisé la venue de quatre auteurs dans les écoles et bibliothèques de l'Emblavez.

Judith Chomel : cycle 2 à St Vincent, Malrevers,  et CE/CP à Vorey.

Nadia Coste : cycle 3 à St-Etienne-Lardeyrol et à Rosières.

Fabienne Cinquin : Lavoûte-sur-Loire, Roche-en-Régnier, St-Pierre du Champ et Chamalières.

Julie Colombet : Beaulieu.