Ils ont particulièrement apprécié la préparation de la recette magique concoctée dans un immense chaudron.

 

Ce spectacle proposé par la bibliothèque a été offert par la municipalité de Lavoûte.

Drôle de sorcières

Ce vendredi, 1er avril, tous les enfants de l’école de Lavoûte étaient conviés à se rendre à la salle polyvalente pour découvrir l’antre de la sorcière.

C’est Hélène Rémond de la compagnie "Le chant des Lignes" qui les attendait pour un spectacle théâtralisé à partir de deux albums jeunesse : «Une conférence d’Hélène Cassicadou» de Christian Bobin et Saraï Delfendahl et «Pourquoi Violette est devenue sorcière» de Solotareff et Nadja.

«En ce moment, vous êtes en train de devenir une petite sorcière, et à la fin du livre, vous me ressemblerez complètement et porterez mon nom !». Après cette mise en garde, les enfants sont entrés dans un monde imaginaire, gai et insouciant. 



Accueil scolaire

Le 8 mars, la classe de maternelle a été accueillie à la bibliothèque de Lavoûte.

 

Les thèmes abordés étaient : le loup, et les peurs quand on s'endort.

 

Monique a lu aux enfants : "Debout le loup !" d'Isabelle Bonameau ainsi que : “Billy se bile” d'Anthony Browne.



Projet financé par la communauté d'agglomération du Puy.
 
Pendant la première semaine des vacances d’automne les bibliothèque ont reçu Christiane Pauzon  pour des ateliers origami.
Six rendez-vous dans six bibliothèques du territoire.

Atelier Origami

C'est dans une ambiance studieuse, détendue et intergénérationnelle que se sont déroulés les ateliers. Il faut dire que Christiane connait son sujet et qu'elle est à la fois très attentive à la progression de chacun et très pédagogue.

Cet art du pliage nous vient de Chine mais ce sont des moines bouddhistes qui l'ont introduit au japon. A l'époque de son introduction le papier était rare et précieux on ne l'utilisait que pour les grandes cérémonies et par exemple pour décorer les tables lors de fêtes religieuses. Peu à peu l'origami s'est popularisé, il est considéré comme un porte bonheur. Certaines figures nous touchent plus particulièrement comme la grue symbole de paix et de longévité. Une légende dit que quiconque plie 1000 grues verra son vœu exaucé. En Europe aussi l'art du pliage s'est répandu aux environs du XVIIIème siècle on appelait les motifs "amusettes de papier".



Conte en plein air

Qui a peur de Baba Yaga par Magda Lena Gorska
Vassilissa a huit ans quand sa mère meure. Dans la maison dirigée désormais par sa marâtre il ne lui reste de sa maman qu’une petite poupée. Chaque soir en secret, la petite fille donne à manger à sa poupée et lui demande conseil. Ainsi, jours après jours, malgré tout le travaille dont la marâtre l’accable, Vassilissa devient de plus en plus belle et éveillée. Mais une nuit la jeune fille devra partir dans la forêt profonde demander le feu à Baba-Yaga jambe d’os, une terrifiante sorcière…
Magda a joué de sa voix tantôt rude et sèche comme celle de la sorcière, tantôt cristalline comme celle de Vassilissa. Elle nous a fait voyager avec le charme de son accent, de ses chansons et de ses musiques slaves.
Dans le décor idyllique et reposant du bord de Loire le public familial rassemblé de jour là a passé un très beau moment.
Une histoire pleine de magie, de rebondissements, de frayeurs et de grands éclats de rire où notre héroïne trace son chemin vers la Lumière. Une conteuse qui nous fait voyager avec le charme de son accent, de ses chansons et de sa musique slaves.
Partenariat agglo du Puy, festival Nuit de rêve et association Konsl'diz


Accueil d'auteur-Fabienne Cinquin

L'agglomération du Puy et le réseau des bibliothèques de l'Emblavez ont organisé la venue de quatre auteurs dans les écoles et bibliothèques de l'Emblavez.

Judith Chomel : cycle 2 à St Vincent, Malrevers,  et CE/CP à Vorey.

Nadia Coste : cycle 3 à St-Etienne-Lardeyrol et à Rosières.

Fabienne Cinquin : Lavoûte-sur-Loire, Roche-en-Régnier, St-Pierre du Champ et Chamalières.

Julie Colombet : Beaulieu.